Derrière la PORTE…

DIX-SEPTIÈME VISION

acrostiche sur PORTE
Poussez-la pour franchir le seuil, ou bien tirez !
On veut vous faire entrer ? On va vous attirer !
Rien que quelques minutes et puis vous partirez,
Toujours libre d’aller, ailleurs, vous retirer,
Et plus léger de l’or qu’on vous a soutiré…

ROUGES

acrostiche sur PORTE 1


Parfois elles s’ouvrent seules automatiquement.
On imagine que c’est fait électriquement…
Remuez, on réagit volumétriquement !
Tout cela, si rentable, économiquement…
Et puis, je le vaux bien, égocentriquement !

CHENILLE

acrostiche sur PORTE 2


Pour certaines, dans les trains, il faut les faire glisser…
Oui, sur un rail discret, elles pourront coulisser !
Rien de pareil, jamais, dans les murs d’un lycée…
Tu peux écarquiller les yeux, ou les plisser,
En fait, c’est bien plus simple, puisqu’il n’y a qu’à visser…

FLEUR CREUSE

acrostiche sur PORTE 3


Pour venir jusque là, tu sauras lire la carte ?
On est juste à côté de la piste de karts.
Regarde notre immeuble, là où est la pancarte…
Tu montes jusqu’au troisième, c’est là qu’est notre appart’,
Et sonne vigoureusement, car elle est sourde, Marthe !

Acrostiches à foison…

Des vers par milliers, alexandrins pour la plupart, qui forment des centaines d’acrostiches… Toute une vie à jouer avec des mots ! À lire en ligne…

Images à profusion…

Tant que j’aurai des yeux pour voir, je pourrai vous montrer les réalités qu’ils ont vécues… Dorés, en relief, flous ou plus nets que la vraie vie, il y en a pour tous les goûts !