Des vers et des images…

PETITES FLEURS


Faudra-t-il s'habituer à la déconfiture,
Une jambe après l'autre, plonger en pourriture,
Tordre le cou des mots pour leur réécriture,
Unifier nos désirs pour plaire aux dictatures,
Ravaler ses soupirs devant tant de voitures,
Immerger ses neurones en médiatiques pâtures,
Soulager ses envies sur sa progéniture,
Maudire le nom des vents ou leurs caricatures,
Et se noyer d'ordures dans sa dernière biture ?

JOLI DOS


Fourrez mon nom dans l'urne, car ma candidature
Une fois validée aura une belle stature !
Tout ce que je dirai sera sans fioritures,
Uniquement dicté par ma sainte droiture !
Regardant vers le ciel ou vers ses créatures,
Il me sera facile, par ma musculature,
Simplement en posant ma simple signature,
Mettons, de sauver l'Homme, la Terre et la Nature,
Et vous serez heureux de ma littérature,
Si bien que tous les autres sembleront miniatures…

CŒUR JAUNE


Fichu temps de printemps et… quelle température !
Un jour, il fait soleil. Le lendemain… ratures !
Tout ce qui est humain serait donc immature,
Un peu léger en tout, et même en ossature !
Rien ne sert d'attacher, d'y mettre ligatures…
Il prend l'eau de partout ce bateau miniature,
Si bien que l'on y cherche en vain des fermetures,
Mais elle est crevassée sa vilaine armature,
Et à chercher trop bien, l'on trouve des courbatures,
Sinon, l'on obtiendra bien quelques vergetures…

TÊTE D'ARAIGNÉE


Tourbillonnant vomi qui coule au robinet,
Etourdissants discours qui saoulent un tantinet,
Lamentables séries versées au bassinet,
Eternelles variétés, à mettre au cabinet,
Véreuses publicités montées sur coussinets,
Idiots journaux sportifs, qui fleurent l’estaminet,
Sempiternels portraits, dignes du martinet,
Illusoires météos, qui ruinent les jardinets,
Odieux journaux d’infos, où défilent les minets,
Nul ne m’empêchera de faire des moulinets,
Suffisants pour gâcher la vue des blondinets…

Acrostiches à foison…

Des vers par milliers, alexandrins pour la plupart, qui forment des centaines d’acrostiches… Toute une vie à jouer avec des mots ! À lire en ligne…

Images à profusion…

Tant que j’aurai des yeux pour voir, je pourrai vous montrer les réalités qu’ils ont vécues… Dorés, en relief, flous ou plus nets que la vraie vie, il y en a pour tous les goûts !