20 acrostiches sur… CHARITÉ

Comme c'est bon de sentir sa supériorité.
Humaniste, on prélève dans notre superflu,
Apportant un peu d'aide aux pauvres et aux exclus.
Rien n'est plus agréable que l'infériorité :
Il en faut chez autrui, pour se sentir plus grand
Tant on s'ennuierait ferme, si le moindre émigrant
Etait égal à nous, en fortune et en tout !

C'est si bon de donner quand on a bien trop pris !
Honnête homme, on se croit. On a payé le prix…
Avec quelques piècettes, on allège le mépris,
Ravissant la vedette à tous les malappris.
Il est clair que nous sommes ce qu'on nous a appris,
Transmettant les valeurs bien reçues quand on prie
Et si jamais j'ai faux, c'est que j'ai mal compris…

C'est un geste qui coûte, un peu, à mon tas d'or.
Heureusement, il pousse plus vite et puis j'adore,
Avec un grand sourire, au mendiant qui se dore,
Répandre quelques pièces, plutôt qu'argent qui dort.
Il me plaît de donner, au pauvre qui s'endort :
Tirant sur sa bouteille, au fond d'un corridor ;
En faire-valoir ultime, il n'est pas inodore…

C'est Dieu qui a créé les pauvres et les pêchés.
Honteux d'être trop riche, je donne à l'évêché,
Accordant au passage, au mendiant éméché,
Rien que quelques écus, pour qu'il aille bien lécher
Ignoblement l'alcool, auquel, bien accroché,
Tout son esprit aspire, dans sa vie amochée,
Et moi, je suis léger, c'est l'effet recherché…

Caressez bien les pièces que je vous ai données !
Hâtez-vous de payer vos dettes et pardonné,
Allez donc prier Dieu et vous bien savonner !
Remerciez-moi, bien sûr, mon bon subordonné,
Il le faut, même si nul ne l'a ordonné,
Tant vous mériteriez, esprit abandonné,
Et de mourir de faim, et d'être bastonné !

C'est pour vous, cet argent que je lance sur la table.
Honnêtement gagné, ce n'est pas équitable.
A dire la vérité, je suis bien charitable,
Rendant de mes deniers pour payer votre étable !…
Il n'est rien de meilleur qu'un ami véritable…
Touchez donc mon habit comme il est confortable
Et rêvez d'un pareil, dans un sommeil rentable !

C'est pour ma bonne conscience. Acceptez mon argent !
Humainement, je sais, c'est un peu dérangeant.
Alors oui, j'ai volé cet or désobligeant —
Rien ne peut compenser ce passé affligeant —
Il faut me pardonner d'être désobligeant
Tant j'aimerais bien faire. Soyez donc obligeant
Et voyez en mon geste un pas encourageant !

Combattre par un geste l'impopularité,
Houspiller les rebuts qui l'ont bien mérité,
Arracher un sourire à leur altérité,
Rendre un peu du bonheur dont on a hérité,
Injecter de l'espoir en toute sincérité,
Torpiller le malheur, son exemplarité,
Et transmettre en mourant sa chère hérédité !

Comme une bonne pommade au beurre de karité,
Humblement, on transfère quelques liquidités,
Aplanissant un peu quelques disparités,
Ravaudant un tissu social trop irrité.
Inutile de venir trop nous solliciter :
Tout ce qui nous rapproche de l'uniformité
Est un monstre effarant par sa difformité.

C'est bon d'avoir bien plus et de donner un peu.
Heureusement qu'il y a tous ces pauvres à genoux !
A voir tant de misère, nos estomacs se nouent…
Retrouvons l'appétit ! C'est facile et on peut
Intervenir à temps pour sauver quelques gueux
Touchés par le malheur qui couche les moins fougueux.
Enfin, l'on peut roter, sans être tourmenté…

Calmons les vilains maux parmi les plus flagrants !
Hâtons-nous de cacher le réel trop gênant !
Apportons aux jaloux les plus entreprenants
Réponse à leurs reproches, qu'ils soient petits ou grands…
Il est bon de penser que nous sommes restés
Terriblement humains, sous nos airs détestés,
Et notre argent parfume la planète infestée…

C'est la dernière fois, on ne m'y prendra plus.
Honteusement hué, mon aumône n'a pas plu !
Alors que je vantais ma générosité,
Rabaissant mon caquet, c'est ma voracité
Insultée qui s'est vue dévoilée pour toujours.
Tandis que j'aspirais à mentir au grand jour,
Eh bien, ils m'ont compris, comme s'ils avaient appris…

Crachons un peu de l'or que nous avons volé !
Habilement cachons sous des airs généreux
A la fois tous nos crimes, tous scrupules envolés !
Rien n'est hors de portée de nos cerveaux véreux.
Il en faut toujours plus, et toujours mieux caché.
Trempons nos pains en or dans leurs vies bien gâchées
Et buvons jusqu'au soir leur sang frais du pressoir !

C'est pour boucher les trous dans le tissu social,
Horriblement troué par nos griffes asociales.
Avec hypocrisie, nous redonnons l'argent
Récupéré plus tôt au détriment des gens……
Il faut bien compenser notre inhumanité :
Toujours vivre plus cher, c'est plein d'inanité
Et vomir le trop-plein, c'est moins d'insanités…

C'est parce qu'elle est aussi bien ordonnée, qu'on l'aime,
Honnêtement fondée, commençant par soi-même…
Avec parcimonie, aux toujours démunis,
Regardez-moi verser mon obole argentée !
Il n'est rien de plus beau que mon geste gratuit !
Touchez de vos doigts sales la matière enchantée,
Et ce si bel argent, il pousse dans mon étui…

C'est bon de voir leurs mains tendues pour quémander !
Hochons la tête un peu quand ils vont demander
A recevoir vingt sous, dans leurs deux mains bandées !
Rien ne sert de courir. Ils vont appréhender.
Il suffirait d'un geste, mais qui doit commander ?
Tout bien considéré, rentrons à Saint-Mandé
Et la prochaine fois, nous pourrons marchander…

Comme ma montre en or, les yeux du mendiant brillent.
Habile à faire la manche, comme moi pour la Bourse,
A inspirer pitié, à moins qu'on ne l'étrille,
Regardez l'asticot qui rêve après ma bourse !
Il vit sur le trottoir, comme dans un palais,
Tendant bien loin les jambes, sans craindre le balai,
Et de moi, n'aura rien, ce répugnant vaurien !

Critiquable pratique, qui met l'humanité
Hors du règne animal, car notre vanité
A poussé nos esprits aux pires extrémités
Recherchant toujours l'or comme seule finalité,
Ignorant la misère comme une banalité.
Tandis qu'autour des grands, tout vient à graviter,
En masse, les pauvres gens s'en vont péricliter…

Cours toujours, mon bonhomme, pour avoir mon pognon !
Harpie économique, parasite inutile,
Avec l'or, l'on mesure le caractère utile.
Regarde-toi, zéro, tu vaux moins qu'un trognon !
Il est beau, mon palais, et, toi, couché devant,
Tu fais peur aux passants, du couché au levant.
En t'écrasant demain, ma Rolls suit son chemin…

Calculons bien le coût de la mendicité !
Hérésie pour certains que de donner à perte
Alors que tout se gagne, qu'il faut tout mériter…
Rien n'est à gaspiller, entre nos mains expertes,
Il y a de l'or à faire, avec tous les humains,
Tandis que si l'on donne, c'est en moins dans nos mains,
Et l'on nourrit des bouches, moins utiles que des mouches…

CONTEMPLER
Version imprimable, cliquez ici.

SITEWEB
Version imprimable, cliquez ici.

MÉMOIRE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

OEIL
Version imprimable, cliquez ici.

OEIL
Version imprimable, cliquez ici.

VOIR
Version imprimable, cliquez ici.

VELIB VELIB :VELIB VELIB

Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

AMUSEMENT

Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

MAGICIENS
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

SOUFRE

Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

SORCELLERIE

Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

LUCIDITE

Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

DEMAIN
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

VOIR
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

VITRINE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

TEMPS
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

TELEVISION
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.
BLANC
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

FATIGUE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

HAINE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

OISEAU

OISEAU
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

ONGLES
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

SOMMEIL
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

ROUTINE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

TELE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

POSSESSION
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

FETE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

MOTS
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

COURAGE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

PESSIMISME
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

POLYPHONIE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

GEOLOGIE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

AFRIQUE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

Index des séries de poèmes

ACROSTICHES RÉCENTS———————Nombre d’acrostiches

ABCD…JKLM…XYZ
ABANDONNER
ABSENCE
ABSURDITÉ
ACHMET*———————2
ACROSTICHE
ACROSTICHES———————12 + 11
ADMIRATION*
AFRIQUE*
AMERTUME
AMOUR
ANTIBIOTIQUES———————4
À QUOI BON———————2
ANIMAUX———————5
ANTICONSTITUTIONNELLEMENT ———————2
ARGENT———————162
ARMES———————19 + 5
ARMES
ARTISTE———————9
ARTISTES———————4
ARTISTERIE*
ASSEZ———————18
AUGMENTATION
AU SENS PROPRE
AU REVOIR NADINE
AVEUGLÉMENT
AVEC BONHEUR
BANALITÉ———————5
BLANCHE-NEIGE
BAVARDAGE
BAVARDAGES
BALEINES*
BIEN———————10
BIÈRE
BLEU
BOIRE
BOULOT
BRIDGET KYOTO*
CALCULATRISTES*
CANCÉRETTES———————5
CANCERRORISME———————2
CAMBOUIS*
CASSER
CHACUN POUR SA GUEULE
CHANGEMENT CLIMATIQUE
CHANGER LES CHOSES———————4
CHARITÉ———————20
CHARLIE HEBDO
CHASSER*
CHASSEURS ———————10
CHOQUER*
CIRCULATION*
COMPRENDRE
CONCOURS
CONFITURES
CONTREBANDE
CORPS———————63
CROIRE ———————17
COURRIRE———————20
CRIMES———————17
CRIMES———————3
CRIMINEL———————5
CRIMINALITÉ———————2
CROYANCES———————10
CRUE———————13
DÉCISION
DÉMOCRASSIE———————18
DES NOMS DES MAUX DÉMENTS DE MON DÉMON DES MOTS
DESSIN———————10
DESTINÉE
DESTRUCTION———————15
DIEU————————213 + 15
DIFFÉRENCES
DIMANCHE
DISSIMULATION
DISTRACTION*
DORMIR
———————————DOUBLES ACROSTICHES
DOUBLE SENS
DOULEUR
DUPLICITÉ
EAU———————9
ÉCOLE———————16
ÉCONOMIES———————11
ÉCRIRE———————3 + 20 + 4 + 2
ÉCRITURE———————14
EFFERVESCENTS*
ÉGALITÉ———————12
ÉGOÏSME
ÉLECTIONS*
ENFANTS———————2
ERREURS
ESCALIER
ESCROC*
ESPOIR
ESPOIRS ———————4
ÉTERNITÉ
ÉTIQUETTES*
FAIRE*
FANTASMAGORIE(S)———————11
FARIBOLES
FATALITÉ
FATIGUE———————6
FEMMES*
FILLON ———————4
FOOTBALL ———————4
FRELON ASIATIQUE———————3
FUTURISMES———————3
FÊTES
FLANBY
FOLIE(S)———————93
GACHIS
GALIMATIAS
GÉOLOGIE*
GILETS JAUNES
GUERRE
HABITUDES ———————4
HAINE———————6
HÉSITER
HOLLANDE
HORREUR*
HUMANITÉ*
HYGIÈNE
IDIOCRATIE*
ILLUSION
ILLUSIONNISME
IMMOBILIER———————15
INCOMPRÉHENSION
INCONSCIENT———————16
INCROYABLES———————4
INDIFFÉRENCE———————11
INSECTES
INSPIRATION———————2
INTERFÉRENCES
JACQUES RAFFIN
JE
JEUDI
JOIE———————2
JOURNAL*
JUMEAU
JURA
LESBIENNES
LES DIEUX ONT UN CHAMPION…
LE SENS DE LA VIE———————11
LIBERTÉ———————10 + 1
LIBERTÉS———————2
LIVRES ———————5
LUNDI ———————36 + 4
MACRON———————2
MAL
MANGER
MANGER
MÉCHANTS
MÉDECINS
MÉLANGEONS
MENSONGES*
MÉPRISER*
MÉPRIS———————2
MERCI
MÉTÉO
MINISTÈRE DE LA JUSTICE OU DE…
MINISTRE
MISERE
MOLÉCULES
MONTER EN HAUT*
MORT———————4 + 13
MOUCHE
MOURIR———————3
MOURIR
NAPOLÉON
NE RIEN CHANGER
N’IMPORTE QUOI
NOIR
NOTRE-DAME OU LEUR DRAME
NOUVEAU
NOUVELLES
ORGUEIL
OSER
PARADIS
PARADIS FISCAUX
PARDON
PARENTS
PARIS———————3
PARLER———————2
PARTAGE———————12
PAUVRETÉ ———————10
PHOTOGRAPHIE———————2
PIGEONS
PISSER DANS UN VIOLON
PIRATAGE*
PLUIE
POLICE———————12
PORTE———————19
POURQUOI———————6
PRIÈRES
PRIÈRES
PROCRASTINATION
PRODUITS
PROSTITUTION———————17
PUBLICITÉ———————32
PUZZLE
QUAND J’ÉTAIS UN ENFANT*
RACISME*
RÈGLES
RELIGIONS
RÉPÉTER———————3
RÉPÉTITION———————4
RÉTROGRADES———————4
RÊVALITÉ
RÉVEILLONS———————12
RÊVERIE
RÉVOLTE INUTILE
RIEN
RIME———————1
RIRE———————1
RIRE———————2
ROUGE
RUSE———————2
SACRON
SALAUDS
SAMEDI
SALIR———————+ 13
SDF———————7
SECS
SILENCE———————2
SILENCES*
SOI———————5
SOIS JEUNE ET T’ES TOI
SOMMEIL*
SOUPES
SPÉCULATIONS
SUICIDE———————6
SYRIE*
SYRPHE
TABAGISME———————17
TÉLÉVISIONS———————11
THÉ
TOURISME———————21
TRADITIONS
TRAVAILLER———————12
TROP———————16
TUER
VANITÉ———————15
VENDREDI TREIZE
VENTE DE CHARITÉ
VÉRITÉS*
VERS LES FÊTES DE FIN DAMNÉE
VIN
VIEILLESSE———————2
VIOLENCE
VIOLENCES ———————6
VITESSE
VOLONTÉ
VOMIR———————20
2012———————12 mois

*Acrostiches publiés sous le pseudonyme d’Achmet

Saletés de vers animés à voir se tortiller et à écouter sur Youtube :

ACROSTICHES
ARMES
CHARITÉ
CORPS
DEMOCRASSIE
DESTRUCTION
DIEU
ÉCONOMIES
ÉGALITÉ
FANTASMAGORIE(S)
FOLIE(S)
IMMOBILIER
INCONSCIENT
INDIFFÉRENCE
LE SENS DE LA VIE
PARTAGE
PROSTITUTION
TABAGISME
TÉLÉVISIONS
TOURISME
TRAVAILLER
VOMIR
2012

Index des poèmes 3D

AFRIQUE
AMUSEMENT
BLANC
CONTEMPLER
COURAGE
DEMAIN
FATIGUE
FETE
FOLLE
GEOLOGIE
HAINE
IMMIGRATION
LUCIDITÉ
MAGICIENS
MÉMOIRE
MOTS
OEIL
OEIL
OISEAU
ONGLES
PESSIMISME
POLYPHONIE
POSSESSION
ROUTINE
SITE WEB
SOMMEIL
SORCELLERIE
SOUFRE
TELE
TELEVISION
TEMPS
VELIB VELIB
VITRINE
VOIR

    …et pourquoi pas des aphorismes en relief ?

Licence Creative Commons
Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.