11 acrostiches sur… TÉLÉVISIONS

Tu m'intéresses, la pub, tu m'aides à dépenser
Embellissant ma vie, me dictant mes pensées…
Le programme va reprendre, interrompant tes spots,
Et mes neurones digèrent tes conseils de despote.
Vaquant à leurs affaires, au moment opportun,
Ils sauront faire sortir de leur crâneur fortin,
Suggestions, souvenirs, espoirs et belles promesses…
Il y a du plaisir à se laisser bercer,
Oublieux des dangers à trop souscrire aux messes,
Nés du désir obscur de tous nous transpercer,
Sympathiques papillons, esclaves de l'aiguillon…

Ta gueule, tu fermeras et le silence est d'or.
Enfin, je n'entends plus ton bruit et je m'endors.
Le rêve est agréable, quand ton écran est noir,
Enfouissant tes délires au fond de l'entonnoir.
Vomissures commerciales, aux commissures d'écran,
Il n'est pas né l'esprit, face au pouvoir sucrant,
Supportant sans faiblir l'exposition tenace.
Il peut bien frétiller, il est pris dans la nasse :
On ne résiste plus au plaisir immédiat,
Noyé dans l'océan du bonheur des médias,
Serpentants appareils aux pouvoirs sans pareils…

Tu oublieras le temps qui passe devant l'écran,
Elevant le volume de quelque nouveau cran,
Levant tes yeux hagards vers nos pubs déchaînées,
Espérant toujours mieux des programmes effrénés.
Voici le monde réel, et tu dois croire en lui !
Il y va de ton âme ; ton dieu, l'écran qui luit,
Sait ce qu'il faut penser, car il est des plus sages.
Il suffit d'écouter, de croire en son message,
Ouvrant tous tes neurones à sa lumière sacrée,
Naufragé volontaire, à l'esprit massacré,
Saoulé de faux semblants, dans le beau monde des blancs…

Telle est la rouge vision que nous avons des choses !
Enervant papillon dont les métamorphoses
Liquéfient la raison qui bien vite se nécrose,
Environnée de guêpes, dont la danse indispose…
Vivement, de grands gestes, si toutefois l'on ose,
Iront tenter de faire que la télé implose,
Sans compter l'écran plat, qui plus jamais n'explose,
Interdisant l'espoir d'anéantir sa glose.
Où est la liberté sans un vrai bouton "pause",
Ni sans la volonté de s'affranchir des causes
Soufflant nos rêves profonds, jusque dans la psychose ?

Tourbillonnant vomi qui coule au robinet,
Etourdissants discours qui saoulent un tantinet,
Lamentables séries versées au bassinet,
Eternelles variétés, à mettre au cabinet,
Véreuses publicités montées sur coussinets,
Idiots journaux sportifs, qui fleurent l'estaminet,
Sempiternels portraits, dignes du martinet,
Illusoires météos, qui ruinent les jardinets,
Odieux journaux d'infos, où défilent les minets,
Nul ne m'empêchera de faire des moulinets,
Suffisants pour gâcher la vue des blondinets…

Tragique est la lucarne qui envahit nos jours
Et nos soirées, nos nuits, dans la salle de séjour.
Les yeux sont prisonniers, tous nos esprits sont liés
Et nos membres sont lourds comme du mobilier.
Vertigineux attrait qui nous vole nos vies,
Impossible à briser, tant le sort est puissant.
Statufiés par milliards, d'Auckland à Varsovie,
Invisibles fantômes, face aux écrans bruissant,
On obéit aux lois de la publicité,
Neurones au garde-à-vous, l'esprit phagocité
Sourire béant aux lèvres, béats de cécité…

Tais-toi devant l'écran, il est prioritaire.
En ouvrant ton clapet, tu nous empêches d'entendre
Les paroles magnifiques d'une sitcom planétaire
Et les liens familiaux pourraient bien se détendre…
Voici qu'on t'interroge : "As-tu bien regardé
Il était une fois l'œuf, sur la chaîne brocardée ?"
Si tu ne l'as pas vu, te voilà rejeté,
Ignoré et exclu du cercle des élus,
Où l'on peut se réjouir de ce qu'on n'a pas lu,
Navrants esprits gluants, aux rêves bien cachetés
Sentant fort le formol des cœurs étiquetés…

Tout n'est pas négatif dans le cadre à images,
Et il y a des endroits, on vit au Moyen Âge,
Les enfants y apprennent que tout n'est pas fermé,
Ecœurés de comprendre qu'on les a déformés.
Voir la réalité à travers les programmes…
Il sera gratiné, votre encéphalogramme !
Surtout, bien mélangez avec du religieux !
Il aura de quoi rire, votre cerveau spongieux…
On n'en a pas fini des conflits litigieux,
Ni des guerres, génocides, de peuples prestigieux !
Surtout, ne changeons rien, aux vies des galériens !

Tu montres le réel que tu veux qu'on regarde,
Et le reste, importun, bien au chaud, tu le gardes…
La loi de l'Audimat dicte tous tes programmes,
Enlevant à l'esprit jusqu'à son dernier gramme.
Verser dans les cerveaux les besoins du marché,
Irradier les neurones des effets recherchés,
Saturer l'intellect de plaisirs trop faciles,
Insuffler au malade des habitudes dociles,
Obliger ses deux yeux à rester sur l'écran,
Noués sur les pixels aux parfums écœurants,
Sans plus jamais pouvoir s'échapper en courant.

Tout bien considéré, il vaut mieux l'annuler,
Eteinte une fois pour toute, ne plus la rallumer.
La poussière va pouvoir enfin s'accumuler
Et nos esprits joyeux vont bien se remplumer !
Vers l'action créative, nous allons nous tourner,
Imprégnant la matière de nos activités,
Sortant de nos cortex des idées détournées
Interdites jusque là par la passivité.
Oui, chacun d'entre nous est porteur de messages,
Nourri des mille échos de nos apprentissages,
Si l'on arrive à taire le bavardage des sages…

Tant que tu n'auras pas passé à la télé,
Eh bien, pour parler franc, tu as beau excellé,
Le réel considère ton sort toujours scellé
Et tes contemporains, sans trop te flageller,
Verront dans tes actions des propos trop zélés.
Ils diront que tu peux toujours te révéler,
Si tu continues bien, sans jamais t'emmêler,
Incarnant l'espoir fou, voire le cerveau fêlé…
On ne t'a jamais vu, sous le ciel constellé.
Non, tu n'existes pas. À quoi bon quereller,
Silencieux troublion à l'encéphale grêlé ?

CONTEMPLER
Version imprimable, cliquez ici.

SITEWEB
Version imprimable, cliquez ici.

MÉMOIRE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

OEIL
Version imprimable, cliquez ici.

OEIL
Version imprimable, cliquez ici.

VOIR
Version imprimable, cliquez ici.

VELIB VELIB :VELIB VELIB

Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

AMUSEMENT

Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

MAGICIENS
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

SOUFRE

Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

SORCELLERIE

Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

LUCIDITE

Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

DEMAIN
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

VOIR
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

VITRINE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

TEMPS
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

TELEVISION
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.
BLANC
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

FATIGUE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

HAINE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

OISEAU

OISEAU
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

ONGLES
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

SOMMEIL
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

ROUTINE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

TELE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

POSSESSION
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

FETE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

MOTS
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

COURAGE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

PESSIMISME
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

POLYPHONIE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

GEOLOGIE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

AFRIQUE
Pour un meilleur confort de lecture, cliquez ici.

Index des séries de poèmes

ACROSTICHES RÉCENTS———————Nombre d’acrostiches

ABCD…JKLM…XYZ
ABANDONNER
ABSENCE
ABSURDITÉ
ACHMET*———————2
ACROSTICHE
ACROSTICHES———————12 + 11
ADMIRATION*
AFRIQUE*
AMERTUME
AMOUR
ANTIBIOTIQUES———————4
À QUOI BON———————2
ANIMAUX———————5
ANTICONSTITUTIONNELLEMENT ———————2
ARGENT———————162
ARMES———————19 + 5
ARMES
ARTISTE———————9
ARTISTES———————4
ARTISTERIE*
ASSEZ———————18
AUGMENTATION
AU SENS PROPRE
AU REVOIR NADINE
AVEUGLÉMENT
AVEC BONHEUR
BANALITÉ———————5
BLANCHE-NEIGE
BAVARDAGE
BAVARDAGES
BALEINES*
BIEN———————10
BIÈRE
BLEU
BOIRE
BOULOT
BRIDGET KYOTO*
CALCULATRISTES*
CANCÉRETTES———————5
CANCERRORISME———————2
CAMBOUIS*
CASSER
CHACUN POUR SA GUEULE
CHANGEMENT CLIMATIQUE
CHANGER LES CHOSES———————4
CHARITÉ———————20
CHARLIE HEBDO
CHASSER*
CHASSEURS ———————10
CHOQUER*
CIRCULATION*
COMPRENDRE
CONCOURS
CONFITURES
CONTREBANDE
CORPS———————63
CROIRE ———————17
COURRIRE———————20
CRIMES———————17
CRIMES———————3
CRIMINEL———————5
CRIMINALITÉ———————2
CROYANCES———————10
CRUE———————13
DÉCISION
DÉMOCRASSIE———————18
DES NOMS DES MAUX DÉMENTS DE MON DÉMON DES MOTS
DESSIN———————10
DESTINÉE
DESTRUCTION———————15
DIEU————————213 + 15
DIFFÉRENCES
DIMANCHE
DISSIMULATION
DISTRACTION*
DORMIR
———————————DOUBLES ACROSTICHES
DOUBLE SENS
DOULEUR
DUPLICITÉ
EAU———————9
ÉCOLE———————16
ÉCONOMIES———————11
ÉCRIRE———————3 + 20 + 4 + 2
ÉCRITURE———————14
EFFERVESCENTS*
ÉGALITÉ———————12
ÉGOÏSME
ÉLECTIONS*
ENFANTS———————2
ERREURS
ESCALIER
ESCROC*
ESPOIR
ESPOIRS ———————4
ÉTERNITÉ
ÉTIQUETTES*
FAIRE*
FANTASMAGORIE(S)———————11
FARIBOLES
FATALITÉ
FATIGUE———————6
FEMMES*
FILLON ———————4
FOOTBALL ———————4
FRELON ASIATIQUE———————3
FUTURISMES———————3
FÊTES
FLANBY
FOLIE(S)———————93
GACHIS
GALIMATIAS
GÉOLOGIE*
GILETS JAUNES
GUERRE
HABITUDES ———————4
HAINE———————6
HÉSITER
HOLLANDE
HORREUR*
HUMANITÉ*
HYGIÈNE
IDIOCRATIE*
ILLUSION
ILLUSIONNISME
IMMOBILIER———————15
INCOMPRÉHENSION
INCONSCIENT———————16
INCROYABLES———————4
INDIFFÉRENCE———————11
INSECTES
INSPIRATION———————2
INTERFÉRENCES
JACQUES RAFFIN
JE
JEUDI
JOIE———————2
JOURNAL*
JUMEAU
JURA
LESBIENNES
LES DIEUX ONT UN CHAMPION…
LE SENS DE LA VIE———————11
LIBERTÉ———————10 + 1
LIBERTÉS———————2
LIVRES ———————5
LUNDI ———————36 + 4
MACRON———————2
MAL
MANGER
MANGER
MÉCHANTS
MÉDECINS
MÉLANGEONS
MENSONGES*
MÉPRISER*
MÉPRIS———————2
MERCI
MÉTÉO
MINISTÈRE DE LA JUSTICE OU DE…
MINISTRE
MISERE
MOLÉCULES
MONTER EN HAUT*
MORT———————4 + 13
MOUCHE
MOURIR———————3
MOURIR
NAPOLÉON
NE RIEN CHANGER
N’IMPORTE QUOI
NOIR
NOTRE-DAME OU LEUR DRAME
NOUVEAU
NOUVELLES
ORGUEIL
OSER
PARADIS
PARADIS FISCAUX
PARDON
PARENTS
PARIS———————3
PARLER———————2
PARTAGE———————12
PAUVRETÉ ———————10
PHOTOGRAPHIE———————2
PIGEONS
PISSER DANS UN VIOLON
PIRATAGE*
PLUIE
POLICE———————12
PORTE———————19
POURQUOI———————6
PRIÈRES
PRIÈRES
PROCRASTINATION
PRODUITS
PROSTITUTION———————17
PUBLICITÉ———————32
PUZZLE
QUAND J’ÉTAIS UN ENFANT*
RACISME*
RÈGLES
RELIGIONS
RÉPÉTER———————3
RÉPÉTITION———————4
RÉTROGRADES———————4
RÊVALITÉ
RÉVEILLONS———————12
RÊVERIE
RÉVOLTE INUTILE
RIEN
RIME———————1
RIRE———————1
RIRE———————2
ROUGE
RUSE———————2
SACRON
SALAUDS
SAMEDI
SALIR———————+ 13
SDF———————7
SECS
SILENCE———————2
SILENCES*
SOI———————5
SOIS JEUNE ET T’ES TOI
SOMMEIL*
SOUPES
SPÉCULATIONS
SUICIDE———————6
SYRIE*
SYRPHE
TABAGISME———————17
TÉLÉVISIONS———————11
THÉ
TOURISME———————21
TRADITIONS
TRAVAILLER———————12
TROP———————16
TUER
VANITÉ———————15
VENDREDI TREIZE
VENTE DE CHARITÉ
VÉRITÉS*
VERS LES FÊTES DE FIN DAMNÉE
VIN
VIEILLESSE———————2
VIOLENCE
VIOLENCES ———————6
VITESSE
VOLONTÉ
VOMIR———————20
2012———————12 mois

*Acrostiches publiés sous le pseudonyme d’Achmet

Saletés de vers animés à voir se tortiller et à écouter sur Youtube :

ACROSTICHES
ARMES
CHARITÉ
CORPS
DEMOCRASSIE
DESTRUCTION
DIEU
ÉCONOMIES
ÉGALITÉ
FANTASMAGORIE(S)
FOLIE(S)
IMMOBILIER
INCONSCIENT
INDIFFÉRENCE
LE SENS DE LA VIE
PARTAGE
PROSTITUTION
TABAGISME
TÉLÉVISIONS
TOURISME
TRAVAILLER
VOMIR
2012

Index des poèmes 3D

AFRIQUE
AMUSEMENT
BLANC
CONTEMPLER
COURAGE
DEMAIN
FATIGUE
FETE
FOLLE
GEOLOGIE
HAINE
IMMIGRATION
LUCIDITÉ
MAGICIENS
MÉMOIRE
MOTS
OEIL
OEIL
OISEAU
ONGLES
PESSIMISME
POLYPHONIE
POSSESSION
ROUTINE
SITE WEB
SOMMEIL
SORCELLERIE
SOUFRE
TELE
TELEVISION
TEMPS
VELIB VELIB
VITRINE
VOIR

    …et pourquoi pas des aphorismes en relief ?

Licence Creative Commons
Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.